Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué de la Présidence


Mercredi 20 mai 2015

Suite aux propos rapportés par l’AFP ce matin, Gérard Larcher tient à apporter les précisions suivantes :

La semaine prochaine sera examiné au Sénat en seconde lecture le projet de loi NOTRe.

Gérard Larcher regrette que le gouvernement ait abandonné le Conseiller territorial voté dans la loi de 2010 pour un texte qui finalement ne satisfera personne et un découpage cantonal souvent artificiel et inéquitable.

Oui, les élus souhaitent de la stabilité notamment au plan communal et départemental et sont lassés des projets à répétition (4 depuis 2012).

Seule une réflexion globale sur la réforme de l’État et l’organisation territoriale peut conduire à construire le véritable projet territorial stable dont la France a besoin et qui sera notre projet partagé.

C’est tout le sens des groupes de travail qui se mettent en place à l’initiative de Bruno Retailleau et de moi-même, avec les sénateurs de la majorité en lien avec les formations politiques de l’opposition républicaine.  

Contact(s) presse :