Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Le Sénat adopte définitivement le projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt et ouvre ainsi de nouvelles perspectives à des secteurs majeurs de notre économie et de nos territoires


Jeudi 24 juillet 2014

Le Président du Sénat se félicite de l’adoption définitive par le Sénat, en clôture de la session extraordinaire, d’un texte important qui permettra de réconcilier les enjeux de compétitivité et de durabilité auxquels le secteur agricole est confronté depuis une dizaine d’années.

Il tient à souligner la qualité des débats et des échanges qui ont permis d’enrichir, au fil des lectures des deux chambres, les dispositions présentées par le gouvernement en novembre 2013 et notamment l’innovation majeur que constituent les groupements d’intérêt économiques et environnemental.

Jean-Pierre Bel estime qu’il est primordial d’encourager les jeunes qui sont prêts à innover, à porter le changement et à tisser des liens plus forts avec les territoires et avec des consommateurs de plus en plus exigeants à devenir agriculteurs. Cette loi permettra de mieux les former, de mieux les accompagner dans leur démarche d’installation et d’accès au foncier

L’ancrage territorial des filières, le maintien de la diversité des productions, l’innovation et l’agro-écologie qui sont inscrites dans cette loi permettent d’ouvrir de nouvelles perspectives intéressantes à ce secteur économique qui participe pleinement à la vitalité de nos territoires, qui crée de l’emploi, qui crée de la valeur ajoutée et qui crée du lien social.

Contact(s) presse :

    Julie Rivollier
    01 42 34 35 16