Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, auditionné par la commission des affaires économiques


Jeudi 30 octobre 2014

La commission des affaires économiques, présidée par M. Jean Claude Lenoir (UMP - Orne), a auditionné, mercredi 29 octobre 2014, M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international. Au cours d’échanges fournis avec les membres de la commission, le ministre a évoqué les différentes compétences de son portefeuille intéressant cette dernière, notamment le commerce extérieur et le tourisme.

Rappelant que le solde de nos échanges est avant tout une résultante de la compétitivité de la France, M. Laurent Fabius a d’abord précisé les objectifs du rattachement du commerce extérieur au ministère en charge des affaires étrangères : il s’agit, pour l’essentiel, de renforcer le soutien de nos entreprises exportatrices, de mieux cibler les nouveaux marchés porteurs et de défendre les intérêts de la France à travers la négociation des traités de libre-échange UE-Canada et UE- États Unis.

Interrogé sur les modalités de déploiement de cette stratégie, le ministre d’État a estimé souhaitable de mieux articuler les actions des agences et organismes en charge de l’accompagnement des entreprises et annoncé le prochain rattachement à son ministère des crédits consacrés au développement international et à l’attractivité.

En matière de tourisme, le ministre a dit partager l’analyse du rapport d’information de MM. Jean-Jacques Lasserre (UDI-UC - Pyrénées-Atlantiques), Louis Nègre (UMP - Alpes-Maritimes) et Luc Carvounas (Soc. - Val-de-Marne)[1] quant à la perte de vitesse de notre pays dans ce domaine. Souhaitant mieux tirer parti du formidable potentiel de croissance du secteur dans les décennies à venir, il a fait valoir la mise en place d’un Conseil de la promotion du tourisme, qui pointera les atouts que doit développer notre pays vis-à-vis de la clientèle mondiale, et dont l’action va s’articuler avec celle d’Atout France.

Mettant en avant la diversité de notre offre en matière de tourisme, il a par ailleurs appelé à une plus grande valorisation de notre gastronomie et de notre œnologie, à une meilleure utilisation des nouveaux moyens de communication numérique, à capitaliser davantage sur des « destinations phares » en relation avec les territoires, ainsi qu’à améliorer notablement l’accueil des touristes étrangers.



[1] « Tourisme : une place de leader à reconquérir », rapport d’information n° 45 (2013-2014) fait au nom de la commission des affaires économiques et de la commission pour le contrôle de l'application des lois par MM. Jean-Jacques Lasserre, Louis Nègre et Luc Carvounas.

Contact(s) presse :