Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Quel avenir pour l’Union européenne ?

Les sénateurs à l’écoute des élus locaux à Strasbourg


Lundi 29 novembre 2021

Jean-François Rapin, président de la Commission des affaires européennes du Sénat, accompagné de quatre sénateurs du Bas-Rhin, membres de la commission des affaires européennes, Elsa Schalk, André Reichardt, Claude Kern et Jacques Fernique, s’est rendu à Strasbourg samedi 27 novembre pour échanger avec les élus locaux sur l’avenir de l’Europe. La rencontre s’est tenue au Conseil régional du Grand Est, où les a accueillis la conseillère régionale et députée européenne Anne Sander, au nom du président de la région, Jean Rottner.

Chargé par la Constitution de représenter les collectivités territoriales, le Sénat est en effet particulièrement attentif à la façon dont les territoires perçoivent et vivent l’Union européenne. C’est pourquoi, après l’ouverture de la Conférence sur l’avenir de l’Europe en mai dernier, qui est chargée de tracer des perspectives au projet européen, la commission des affaires européennes du Sénat a lancé une consultation sur l’avenir de l’Europe auprès des élus locaux, du 6 septembre au 8 octobre dernier. 1 800 élus y ont répondu, particulièrement dans la région Grand Est naturellement plus ouverte à la dimension transfrontalière.

Les résultats de cette consultation, qui attestent d’un sentiment d’éloignement alimenté par une Europe peu présente au quotidien, ont été présentés à la vingtaine d’élus locaux venus à la rencontre des sénateurs, en présence aussi de députés européens alsaciens. Les échanges qui ont suivi ont permis d’enrichir ces résultats par des remontées directes de terrain et ont confirmé l’attachement et l’attente des élus vis-à-vis de l’Europe, notamment pour qu’elle se fasse plus proche, non seulement par ses aides mais aussi par une attention accrue aux citoyens et aux territoires, y compris ruraux. Les élus alsaciens ont insisté en particulier sur la nécessité de démocratiser la construction européenne et de simplifier l’accès aux aides européennes, sans oublier que la bureaucratie en ce domaine est souvent française, et rappelé que le rôle de Strasbourg comme capitale européenne ne devait pas être remis en cause.

Jean-François Rapin prévoit de se rendre dans les mois qui viennent dans d’autres capitales régionales pour poursuivre les échanges avec les élus locaux. Il rendra ensuite compte des résultats de la consultation et des éléments saillants de ces réunions locales, dans le but d’alimenter la réflexion menée par l’assemblée plénière de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, où, avec la sénatrice Gisèle Jourda, il représente le Sénat.

Les résultats de la consultation des élus locaux sur l’avenir de l’Europe sont accessibles ici .

 

M. Jean-François Rapin (Les Républicains – Pas-de-Calais) est président de la commission des affaires européennes du Sénat.
MM. André Reichardt (Les Républicains- Bas-Rhin), Claude Kern (UC - Bas-Rhin) et Jacques Fernique (groupe écologiste - Bas-Rhin) sont vice- présidents de la commission des affaires européennes et Mme Elsa Schalk (Les Républicains – Bas Rhin) est membre de la commission des affaires européennes.

Contact(s) presse :