Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Relations Turquie - Union Européenne : inquiétude au Sénat


Vendredi 25 novembre 2016

MM. Jean-Pierre Raffarin (Vienne – Les Républicains), président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat et Jean Bizet (Manche – Les Républicains), président de la commission des affaires européennes du Sénat, expriment leur inquiétude sur une détérioration des relations entre l’Union européenne et la Turquie qui pourrait résulter d’une remise en cause de l’accord du 18 mars 2016 sur les réfugiés.

Des déclarations du Président turc Erdogan en ce sens, à la suite du vote par le Parlement européen, le 24 novembre dernier, d’une résolution appelant à geler les négociations d’adhésion à l’Union européenne, mettent potentiellement en péril cet acquis.

Dans cet accord, qui a permis de réduire drastiquement les flux de réfugiés vers l’Union européenne, la Turquie bénéficie d’une aide de 6 milliards d’euros d’ici à 2018, destinée à améliorer la situation des réfugiés installés sur son territoire.

Jean Bizet a déclaré : "Il ne saurait y avoir de chantage à l’adhésion à l’Union européenne".

Jean-Pierre Raffarin a poursuivi: "Agissons pour arrimer la Turquie aux valeurs fondamentales que défend l’Union européenne. Les évolutions actuelles sont préoccupantes".

Des rapporteurs des commissions des affaires étrangères, de la défense et des forces armées et des affaires européennes seront appelés à évaluer la situation en Turquie dans les prochaines semaines.

Contact(s) presse :