Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

De mars à juillet, à l’initiative de la RMN-Grand Palais, c’est une invitation à la promenade et à l’émerveillement que propose l’exposition photographique présentée sur les grilles du Jardin du Luxembourg. Sous le titre « Jardins Extraordinaires », elle dévoile, dans une première partie, ces instants saisis par l’objectif de photographes de renom ou anonymes qui racontent l’histoire du Jardin du Luxembourg. Niché au coeur de la capitale, né au temps de Marie de Médicis, émaillé de mille couleurs en toute saison, avec ses airs de campagne, de rêverie et de tranquillité, le « Luco » comme le surnomment les habitués du quartier latin possède cette âme des jardins intimes et secrets. Un Jardin que le Sénat offre à quatre millions de visiteurs chaque année.

Provenant en grande partie des fonds de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, ces clichés en noir et blanc convient chaque passant, chaque promeneur d’un jour ou de toujours à partir à la rencontre de celles et de ceux qui furent en des temps jadis les hôtes de ce lieu. Ils sont aussi une douce évocation de cet esprit des plaisirs de l’enfance qui l’habite, à l’image des célèbres petits voiliers du bassin du Luxembourg.

Les autres photographies, exposées sur les grilles du Jardin du Luxembourg, sont un hymne à cet art du jardin, qui tel un écrin encercle de leurs ombrages et de leurs parterres les domaines royaux, les parcs, les abbayes... Jean-Baptiste Leroux, photographe des jardins, nous invite à parcourir nos territoires à la recherche de ces jardins connus et méconnus pour un voyage initiatique alliant esthétisme, décors architecturaux et savoir-faire ancestraux. C’est un bel hommage qui est ainsi rendu à nos jardiniers de
France, à leur passion et à leur générosité.

Je vous engage à découvrir ces exceptionnelles photographies le long de la rue de Médicis et à poursuivre jusqu’au Musée du Luxembourg qui présente une exposition consacrée aux dernières années du peintre Pissarro qu’il passa dans un paisible village situé sur les bords de l’Epte, Éragny.

Gérard LARCHER
Président du Sénat

 

Mme Sylvie HUBACLe Jardin du Luxembourg nous ouvre les portes de jardins remarquables et accueille, sur ses grilles, une exposition de photographies conçue comme un véritable tour de France. À Paris d’abord, le Jardin du Luxembourg se dévoile sous les célèbres objectifs de Willy Ronis, Man Ray ou encore André Kertész. Puis Jean-Baptiste Leroux livre soixante photographies, qui sont autant de regards personnels sur les jardins français ayant reçu le label « Jardin remarquable ». Des sculptures végétales du manoir d’Eyrignac en Dordogne aux parterres du Domaine de Sceaux, en passant par le parc du château de Versailles, les jardins suspendus du Havre ou le jardin botanique alpin du Lautaret, la France est riche d’un patrimoine vert d’une extraordinaire qualité. Enfin, l’accrochage met en avant les trois clichés gagnants du concours organisé avec Wipplay en partenariat avec Canon et A Nous Paris. Nous découvrons avec plaisir les oeuvres poétiques de talentueux photographes amateurs.

Organisée par la RMN-Grand Palais, en collaboration avec Art & the City, et avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, l’événement fait écho à l’exposition que le Grand Palais consacre simultanément au thème éternel du jardin. Deux manifestations, qui conjuguent deux approches artistiques complémentaires d’un même sujet et illustrent l’aptitude de la RMN-Grand Palais à croiser les expressions et ici faire dialoguer art et nature au coeur de la ville.

Je salue le travail exigeant de Coline Zellal, conservatrice du patrimoine et commissaire de l’exposition et les contributions précieuses de nos partenaires cités plus haut, auxquels je voudrais ajouter l’enseigne Truffaut.

Je remercie enfin tout particulièrement le Sénat et son Président, Gérard Larcher, pour la confiance renouvelée qu’ils nous témoignent. Elle s’incarne, ce printemps, dans l’exposition « Pissarro à Éragny » que la RMN-Grand Palais présente au Musée du Luxembourg, à deux pas d’ici.

Sylvie HUBAC
Présidente de la RMN-Grand Palais

 

 

Logo Jardin RemarquableMis en place en 2004 par le Ministère de la Culture et de la Communication, le label Jardin Remarquable identifie, à l’échelle nationale, les jardins qui présentent un intérêt historique, esthétique ou botanique. Au nombre de 420, ils témoignent des richesses du patrimoine paysager de l’ensemble des régions de la métropole et des départements d’outre-mer.
En prenant appui sur la notion de « Jardin remarquable », l’exposition entend présenter le jardin sous un angle double, aussi bien artistique que patrimonial.

Coline ZELLAL, conservatrice du patrimoine, est commissaire de cette exposition et de l’exposition Jardins qui se tiendra aux Galeries nationales du Grand Palais du 15 mars au 24 juillet 2017.

Une première partie ancre l’exposition dans un site à l’histoire exceptionnelle : le Jardin du Luxembourg, hôte de la présentation. Une dizaine de photographies, en grande partie issue des fonds publics de la Médiathèque du patrimoine, revient ainsi sur l’histoire d’un jardin qui a attiré l’attention d’artistes comme André Kertész, Eugène Atget ou encore Willy Ronis.

La deuxième partie propose un panorama photographique du label « Jardin remarquable » à travers l’objectif du photographe Jean-Baptiste LEROUX reconnu notamment pour son travail sur les paysages et le patrimoine.

Un troisième temps est réservé aux gagnants du concours photographique organisé du 18 mars au 16 juillet 2017 à l’échelle du territoire tout entier sur la plateforme web WIPPLAY, en partenariat avec CANON et A Nous Paris.

Participative et citoyenne, l’exposition a invité les candidats à capturer la beauté d’un patrimoine qui leur est familier. Les trois photographies gagnantes du prix du Jury sont exposées sur les grilles du Jardin du Luxembourg.

Pratique

  • Sur les grilles du Jardin du Luxembourg, rue de Médicis, du RER Luxembourg au Théâtre de l'Odéon
  • Transports : Métro Odéon - RER Luxembourg-Sénat - Bus n° 21, 27, 38, 58, 82, 84, 89
  • Accès libre, éclairage nocturne
  • À l’occasion de la Nuit européenne des musées et en marge de l’exposition Pissarro à Éragny, la nature retrouvée présentée au Musée du Luxembourg du 16 mars au 9 juillet 2017, des étudiants de l’Université Paris – Dauphine proposeront une visite guidée gratuite de l’exposition «Jardins Extraordinaires» de 18h à 21h le samedi 20 mai.

Partenaires