Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée


Mercredi 15 mars 2017, les ambassadeurs des États membres de l’Union européenne ont été invités à venir dialoguer, au Sénat, des propositions du groupe de suivi sur le retrait du Royaume-Uni et la refondation de l’Union européenne contenues dans son rapport d'information « Relancer l’Europe : Retrouver l’esprit de Rome ».

Le rapport en différentes versions


La synthèse en différentes versions


Les actes du colloque


Ce rapport a été présenté le même jour à l'occasion d'une conférence de presse de M. Jean-Pierre RAFFARIN, président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées et M. Jean BIZET, président de la commission des affaires européennes.

 


14h30 : OUVERTURE

 
Ouverture de la réunion par MM. Jean-Pierre RAFFARIN et Jean BIZET


14h40 : OUVERTURE DE LA TABLE RONDE N° 1
« L’Europe après le Brexit : état des lieux »


Introduction par M. Jean- Pierre RAFFARIN

Prises de parole des ambassadeurs, des think tanks, des sénateurs et des étudiants.

 
 



15h50 : OUVERTURE DE LA TABLE RONDE N° 2
« Quel sursaut pour l’Union européenne ? »


Introduction par M. Jean BIZET

Prises de parole des ambassadeurs, des think tanks, des sénateurs et des étudiants.

 
 



17h00 : CONCLUSION


Conclusion des travaux par M. Gérard LARCHER, Président du Sénat

 

La décision britannique de quitter l’Union a été un choc puissant qui apparait comme un non-sens géostratégique, dans le contexte d’une globalisation qui s’organise de plus en plus autour d’États-continent et qui rend au contraire impérieuse l’exigence d’unité et de cohésion. Or, l’Europe paie aujourd’hui son impuissance face à la crise économique et financière, aux attaques terroristes et au choc migratoire. Alors que les Européens s’apprêtent à célébrer le 60e anniversaire du traité de Rome du 25 mars 1957, les forces centrifuges n’ont jamais paru aussi fortes.

L’anniversaire du traité de Rome ne doit pas être une simple commémoration. Il doit au contraire permettre retrouver le sens d’un projet européen. Le Sénat propose donc une « feuille de route » à l’attention des 27 dirigeants de l’Union européenne, réunis à Rome le 25 mars 2017. Elle est destinée à jeter les bases d’une Europe refondée sur des bases plus solides, qui réponde aux aspirations des peuples : sécurité, croissance, Europe plus proche, plus efficace et plus lisible.

Les ambassadeurs pourront dialoguer avec M. Jean-Pierre RAFFARIN, président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, et M. Jean BIZET, président de la commission des affaires européennes, autour de ces propositions pour refonder l’Europe. Les grands think tanks européens seront également associés à cet événement. M. Gérard LARCHER, Président du Sénat clôturera ces travaux à 17h00.

Calendrier de la refondation de l'Union européenne

Calendrier du Brexit

  • A compter du 7 mars 2017 : adoption du projet de loi autorisant la sortie du Royaume-Uni de l’UE par le Parlement britannique
  • Avant la fin mars 2017 : notification de la mise en œuvre de l’article 50
  • Avril 2017 : adoption par le Conseil européen de ses orientations générales et présentation par la Commission de ses recommandations
  • Mai 2017 : adoption du mandat de négociation par le Conseil
  • Entre juin 2017 et septembre 2018 : négociations entre les 27 et le Royaume-Uni sur un accord de retrait
  • Octobre 2018 : fin des négociations
  • Mars 2019 : approbation par le Parlement européen et conclusion par le Conseil